Claouriot

Cette boha a appartenu à CLAOURIOT DUBOURG de Saint-Symphorien (33) qui est répertorié en page 28 et 43 de l'ouvrage "La cornemuse des Landes de Gascogne" par Lothaire Mabru « …Deux autres musiciens jouaient de la cornemuse à Saint-Symphorien : le père et le fils Dubourg, le premier né en 1843 ; le second prénommé Claouriot, né en 1869 et décédé peu avant 1939. Ils participent tous deux aux concours de Bounloures (Bohas) de Saint-Symphorien  en 1889, et sont classés second ex-æquo. Ils ont vraisemblablement participés au concours de Villandraut de 1888, puisque « Le Conservateur du Bazadais »  les  présente comme étant tous les deux premier prix de Villandraut. Claouriot Dubourg est encore présent dans les mémoires et l’on se rappelle qu’il jouait de la cornemuse lors de la tuaille du porc, qui était aussi une occasion de faire la fête et de danser. »

Cet instrument comporte : un pihet en buis décoré et incrusté de métal, une souche incrustée en bois de fruitier, un bohet en deux parties dont l’une incrustée, une poche en peau retournée de facture récente. Cet instrument est conservée par l'association Bohaires de Gasconha. La copie qui sonne ici a été faite d'après mes propres relevés et au vu de l'original.

 Claouriot copie          

 

Références bibliographiques :

"LA CORNEMUSE DES LANDES DE GASCOGNE", Lothaire Mabru, tiré à part du n° 74 (4ème trimestre 1986) des cahiers du Bazadais, centre Lapios-Belin-Beliet.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×