Mondineu

Pierre MONDINEU (1847-1925), artisan sabotier à Pindères (47) et facteur de boha a fabriqué cet instrument pour son fils Léon Mondineu (1871-1964) bohaire qui jouait aussi du violon et qui faisait parfois « le photographe ».

Cette boha est complète : une poche en peau de mouton, avec bois sculptés, décorés et travaillés, le bohet, la souche et le pihet sans les anches.

D’abord confié après guerre au musée d’Agen par Voltaire Mondineu, le fils de ce dernier, cet instrument est conservé actuellement et répertorié sous le n° 17587 au Musée Paul Dupuy de Toulouse. Son conservateur a bien voulu confier l’instrument-actuellement gardé dans les réserves - en 2102 à Patrick Burbaud pour Bohaires de Gasconha pour une journée d’étude et d’actualisation des données déjà prises en 1980 par Bernard Desblancs. C’est à partir de ses relevés et complété par ma vue de l’original que ma copie qui sonne ici a été réalisée.

 

Mondineu.1 copie      

A noter que 2 autres pihets en bois de fruitiers ont été retrouvés recemment par la famille du facteur. J'ai pu y avoir accés et faire des copies :

 

Mondineu.2 copie     

 

Mondineu.3  copie     

Références bibliographiques :

"LA CORNEMUSE DES LANDES DE GASCOGNE" ; Lothaire Mabru, tiré à part du n° 74 (4ème trimestre 1986) des cahiers du Bazadais, centre Lapios-Belin-Beliet.

"LA CORNEMUSE LANDAISE HIER... AUJOURD'HUI" ; Ecomusée GL / PNRLG, plans 3 et 4 ; 1980.

"LA CORNEMUSE LANDAISE LA BOHA" ; Actes du colloque mai 2006, Abbaye d'Arthous Hastingues (40) CG Landes / ENM Landes, p 35 ; 2007.

"LA BOHA METHODE DE CORNEMUSE DES LANDES DE GASCOGNE" ; Bohaires de Gasconha, pages 127 à 135 ; 2011.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×